Surplombant le toit du Lieu Unique, un drapeau vient de prendre place sur l’ancienne tour de l’usine à biscuits. 5 mots sont inscrits, bravant le vent et les forces politiques outre-atlantique :

HE WILL NOT DIVIDE US.

 

© Lieu Unique

 

Cet étendard contestataire nous arrive des États-Unis, les artistes Turner, Säde et LeBeouf (le pote des autobots dans Transformers 1, 2 et 3) ayant mis en place cette œuvre d’art politique le jour même de l’investiture de Donald Trump au Museum of the Moving Image de New York. Une caméra était alors placée devant le musée et les New-yorkais invités à scander en cœur « He will not divide us » (« Il ne nous divisera pas »).

Une polémique gonflant autour de ce projet, Leboeuf sera finalement arrêté le 27 janvier 2016 suite à une altercation avec un individu pro-Trump sur le lieu de la performance. Le musée mit fin à la diffusion en février par crainte d’être affilié aux troubles provoqués par cette performance censée durer sur les quatre années de mandat du Président actuel des États-Unis.

La performance évolue, le drapeau est placé dans un endroit tenu secret et les mots « He will not divide us » sont désormais exposés au vent et aux internautes : un live est diffusé 24h/24 sur le site http://www.hewillnotdivide.us/.
Le secret de l’emplacement est percé rapidement à jour, le drapeau est alors retrouvé par des trolls du site 4chan et remplacé par une casquette à l’effigie de Donald Trump et un un T-shirt Pepe the frog, culture du troll oblige.

Après un rapide passage par Liverpool, l’oeuvre arrive à Nantes le 16 octobre. Le Lieu Unique communique via son compte Instagram :

« Le lieu unique accueille He Will Not Divide Us depuis ce matin. L’œuvre de Labeouf, Rönkkö et Turner flotte au sommet de la tour, remède contre la division et rappel de la nécessité d’une résistance artistique publique. »

Il s’agit d’une prise de position intéressante de la part de la scène nationale nantaise et démontrant une certaine insolence. Il y a là matière à réflexion : l’impertinence portée par une œuvre d’art politique dans un lieu subventionné par des forces politiques.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Plus d'articles