Lord Sitar : le vinyle de la joie et la bonne humeur

Après avoir parlé RAP et Musiques de film sur STYX, changeons de registre et tournons nous du côté du rock quelque peu psychédélique avec Lord Sitar. Pas de panique si vous ne connaissez pas ce vinyle datant de 1968 que j’ai eu la chance de connaître uniquement parce que mon frère connaît ce qui est inconnu.

Une pochette reconnaissable entre mille

Comme je le disais, mon grand frère est encore derrière cette découverte musicale. Comme j’utilise sa platine, à Noël et pour mon anniversaire je reçois souvent un vinyle de sa part. Chose qui m’enchante énormément, comme vous pouvez le deviner.
Mais quelle ne fût pas ma surprise en découvrant une pochette vert pomme. Je tiens à préciser que j’adore le vert pomme, donc cette couleur ne présageait que des bonnes choses à mes yeux.

Mais surtout, il y les graphismes de cette pochette. Un visage, une sitar à la place du nez, le tout avec des statues hindous absolument partout. Un véritable chef d’oeuvre, qui annonce bien ce qu’on trouve dans ce vinyle.
Bref, c’est vraiment une pochette qui marque, et qui personnellement me donne vraiment envie d’écouter ce vinyle.

Et musicalement, ça donne quoi Lord Sitar ?

Alors je l’avoue, la sitar, je n’en avais jamais vraiment écoutée avant. Mais maintenant j’adore. Je trouve que la sonorité de cet instrument est si particulière. C’est mélodieux, reconnaissable entre mille.

Dès les premières notes du vinyle, la sitar résonne dans les oreilles et ne les quitte plus. Je vous laisse avec le titre If I were a rich man qui permet de prendre conscience de toute la beauté de la sitar. Uniquement de l’instrumental, pas de paroles dans ce titre, mais en même temps il n’y en a pas besoin. L’espace est correctement rempli, la sitar étant agrémentée parfois de cuivres ou bien de percussions. Le mélange est très dansant et incite à se lever de sa chaise pour bouger 🕺

D’ailleurs, en parlant de paroles, et bien il n’y en a presque jamais des paroles dans ce vinyle. Il n’y aura que des chœurs mais jamais de texte. Franchement, je ne trouve pas cela dérangeant, la sitar est justement mise en valeur, et cela permet d’en profiter encore plus.

Dans le titre Daydreamer Believer, une voix discrète, mais puissante est présente pendant le morceau. Mais si cette voix fonctionne ici, c’est qu’elle est mélodieuse, aiguë, se liant parfaitement bien avec le son de la sitar. Je vous laisse vous en délecter juste ici 😉

Que vous connaissiez la sitar ou non, que vous ayez envie de vous détendre ou d’avoir une musique de fond, ce vinyle semble être celui qu’il vous faut ! Déjà parce qu’il est magnifique. Et puis parce que les musiques sont incroyables. Il me semble qu’il est impossible de passer à côté de cet ouvrage les amis !

Société qui a pour but de créer, participer, et amener la culture par le biais d’un fleuve inépuisable auprès des personnes en quête de savoir.

Plus d'articles
ethan robertson
PLAYLIST RAP pour se détendre après l’été