FAUVE

MAGENTA, un virage 100% électro après FAUVE

Il y a encore quelques années une génération s’époumonait sur un groupe qui a obtenu une ascension fulgurante. Une partie du collectif FAUVE est maintenant devenu MAGENTA.

Un groupe marquant

Pour citer quelques titres marquants “Blizzard”, “Voyous”, “Vieux Frères” et “Infirmière” qui assurément sont restés dans la tête de plus d’un. Clivant, parfois source de débat, FAUVE n’a pas laissé vraiment indifférent. Fort d’un succès mérité durant les années 2010, le collectif décida cependant de raccrocher le micro en 2016 après la sortie de leur album Live 150.900. Composé de cinq membres dont quatre musiciens et un vidéaste, le groupe entretenait toujours leur anonymat. Jamais ou très rarement à visage découvert, on pouvait les confondre sur scène. Derrière, il y avait une vingtaine de contributeur, photographe, vidéastes, illustrateurs. Avec deux albums et une vingtaine de Bataclan en l’espace de trois mois, FAUVE était partout. Programmé dans la plupart des festivals, difficile de passer à côté, qu’on apprécie ou non.

Fer de lance du spoken word à la française, avec un style rock acoustique, proche du slam, FAUVE s’est démarqué dans un paysage français sclérosé dans une décennie surchargée de production commerciale à gros budget. Des textes forts, des messages percutants. Avec parfois un vocabulaire cru et violent, le public était galvanisé lors de leur session live. Souvent représenté comme un symbole d’une jeunesse désabusée ou paumée, leur succès fut immédiat. Ce qui n’empêcha pas le groupe de se séparer en 2015 après avoir annoncé se concentrer sur d’autres projets. Cependant, leur dernière représentation donnait le ton sur ce quoi allait tendre le futur de FAUVE, un style plus électronique.

3 women standing on stage
Nathan De Fortunato

MAGENTA, un nouveau virage electro

Il faut attendre 2019 pour voir le groupe revenir avec un nouveau projet intitulé Assez ?. Assurément plus électro, beaucoup moins de textes, l’univers musical semble clairement accès pour les clubs. On le remarque avec leur EP Long Feu sorti le 01 juin 2020 qui comporte une collaboration avec Vendredi Sur Mer. Taillé pour danser et expulser les émotions de son public, on discerne à l’époque déjà leurs inspirations électroniques proche de la French Touch. Dans un contexte sanitaire qui brime les sorties et les représentations en public, MAGENTA a décidé de demander à son public d’envoyer des rushs d’eux pour monter leur clip réalisé avec Louis Bastelica. Un son qui parle de séduction et de timidité qui assume leur virage à 360° entre l’ancien et le nouveau.

Plus de chants, beaucoup plus organique, transcendant, cinq ans de travail pour sortir leur premier album Monogramme ce 09 avril 2021. Beaucoup d’explorations, de travail et de temps ont permis l’aboutissement du projet. Des messages qui touchent juste, avec toujours un brin de mélancolie pour certains.

FAUVE et MAGENTA sont bien deux groupes distincts, mais avec la même énergie. Deux projets différents mais qui parlent toujours à leur public, à leur génération. Il y a eu un avant et un après. Ils ont assurément évolués comme ils le souhaitaient et propose un projet abouti en gardant une partie de ce qui faisait leur essence, l’envie de proposer et de ne pas se lasser.

Monograme, un album avec 16 titres qui nous dit qu’il serait vraiment temps d’avoir l’opportunité de l’écouter en live. On vous laisse avec leur session organisée à la gare Magenta le 08 avril.

Retrouver notre article sur Lord Huron juste ici.

Société qui a pour but de créer, participer, et amener la culture par le biais d’un fleuve inépuisable auprès des personnes en quête de savoir.

Plus d'articles
Eric Nopanen
PLAYSTYX MARS 2021